La Freedom Tower a été conçue par Schultze et Weaver. Elle abrite actuellement un musée d'art contemporain et des bureaux du Miami Dade College.  

A l'origine, achevé en 1925, l'édifice était le siège du journal Miami News. La tour est en style néo-renaissance espagnole, avec des éléments empruntés à la Giralda de Séville, en Espagne. Elle culmine à 78 m de haut.

z05

Le Miami News quitte les lieux en 1957. Alors que les réfugiés de Cuba fuyant Fidel Castro et son régime arrivent à Miami au cours des années 1960, le gouvernement fédéral utilise le bâtiment pour leur offrir des services médicaux. Lorsque cette immigration massive prend fin en 1972, l'immeuble est vendu à des acheteurs privés en 1974.  
 
En 1997, le bâtiment est acheté par Jorge Mas Canosa, initiateur de la Fondation nationale cubano-américaine. Il restaure la tour et la convertit en musée pour les réfugiés. En 2004, la Freedom Tower est rachetée par Pedro Martin et sa compagnie, Terra Group, qui propose un nouveau bâtiment sur une partie adjacente de la propriété. Des protestations s'élèvent et finalement la Freedom Tower est attribuée au Miami Dade College.

Le 13 Avril 2015 le sénateur de Floride, cubano-américain, Marco Rubio, choisit la Freedom Tower comme lieu de l'annonce de sa campagne présidentielle, en citant l'importance de l'emplacement qui représente la liberté pour les Cubains-Américains.

z06

D'après Wikipédia