Il est magnifique. Je l'ai vu pour la première fois au JT... il figurait en arrière-plan lors d'une séquence tournée dans la ville. Je suis immédiatement tombée sous le charme. Je l'ai vu en vrai il y a quelques années.

Le palais de justice de Rouen est l'ancien Échiquier de Normandie construit entre la fin du XVe siècle et le XXe siècle. Devenu Parlement de Normandie sous le règne de François Ier en 1515, il abrite le palais de justice depuis la révolution française et fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840. Par la suite, il est également classé en 1977 et inscrit en 1979.

z12

Le 3 mars 1494, les conseillers de la ville adoptent une résolution en vue de construire une grande salle où les marchands de la ville pourront se réunir, première étape de la construction de l'actuel palais de justice. L'édifice, correspondant au corps de bâtiment ouest, est construit par les architectes Roger Ango et Roulland le Roux entre 1499 et 1508. La Maison sublime, découverte en 1976, est un monument juif découvert sous l'escalier de droite de la cour d'honneur. Il date de 1100 et ses murs préservés de faible hauteur laissent découvrir une inscription en hébreu : « Que cette maison soit sublime ! ». C'était une yeshiva, une école rabbinique importante. Elle compta des grands noms du judaïsme médiéval. L'expulsion des juifs de France en 1306 marqua la fin de son activité. En 1499, la construction du Palais de justice rue aux juifs, en plein centre de l'ancien quartier juif de la ville, amena la destruction des étages supérieurs et l'enfouissement du premier niveau sous la cour du Palais.

Le corps de bâtiment nord, construit sous Louis XII, abritera l'Echiquier de Normandie (palais de justice), devenu parlement de Normandie au XVIe siècle. Il est probablement commencé en 1509 et le gros œuvre est terminé en 1517. Entre 1525 et 1528 environ, le bâtiment est rallongé d'une travée vers l'est. La toiture est modifiée, des ouvertures sont percées à l'étage et deux grandes lucarnes sont construites. Ce batîment serait partiellement l’œuvre de Roulland Le Roux. La moitié orientale du corps de bâtiment nord est achevée vers 15501. Un nouvel escalier sur la travée sud de la salle des procureurs est installé.

Le bâtiment est agrandi au XVIIIe siècle. En 1739, le bâtiment sur la place du Neuf Marché est commencé par Pierre Jarry. L'aile en retour d'équerre sur la rue Saint-Lo est achevée en 1759 par Alexandre Dubois.

Au XIXe siècle, la bâtiment est en mauvais état. S'ensuivent des remplacements, des restaurations, diverses modifications.  

z14

Le bâtiment est ravagé par deux fois en 1944 : le bombardement du 19 avril voit la destruction quasi totale des intérieurs de l'aile gothique et celui du 26 août, précédant la libération de la ville, voit l'anéantissement presque radical de la partie centrale gothico-renaissance. Seuls les murs de pierre restent debout. Les parties néogothiques du XIXe échappent à la destruction. Le palais sera reconstruit à l'identique. 

C'est une des seules réalisations de l'architecture gothique civile de la fin du Moyen Âge en France. Mais seule l'aile en retour à gauche de la façade, dans la cour d'honneur, est réellement d'époque.

z15

Cour d'Assises

 

D'après Wikipédia