Assouan est située à environ 843 km au sud du Caire, sur la rive droite du Nil. Faisant naguère partie de la Haute-Égypte, son nom en égyptien ancien était Souenet qui signifie « Commerce ». Elle compte aujourd'hui près de 250 000 habitants.

Z21

À l'époque des Ptolémées, elle se divisait en quartiers très différenciés, Éléphantine bénéficiant d'un caractère résidentiel et la rive orientale constituant une agglomération d'ouvriers et artisans.

Cette cité, la plus méridionale d'Égypte a longtemps été l'une des principales entrées et sorties de l'Afrique noire, donnant naissance à un commerce prospère sur la route des caravanes. Elle fut rendue célèbre par l'expérience d'Ératosthène visant à déterminer la circonférence de la Terre, puisque le savant l'avait choisie en raison de sa proximité avec le tropique du Cancer : le soleil se trouvant alors à la verticale de la ville lors du solstice d'été.

L’une des richesses d’Assouan venait du Nil qui fournissait, outre ses sédiments, son poisson, avant que le barrage d'Assouan ne perturbe l'écologie du fleuve. Une autre des richesses d’Assouan dès l’Antiquité fut l’exploitation des carrières de granit, qui pouvait être transporté par le Nil. L'obélisque inachevé en est un vestige.

z22

Cathédrale copte

La ville tire aujourd'hui une bonne partie de son activité économique du tourisme, notamment des croisières sur le fleuve depuis Louxor ou sur le lac Nasser. C'était la ville préférée de François Mitterrand qui y passait Noël chaque année. Winston Churchill séjourna également dans ces murs. Ce même hôtel reçut la visite d'Agatha Christie, qui y écrivit une partie de son roman Mort sur le Nil, et dont l'adaptation cinématographique fut tournée sur les lieux. L'écrivain Amelia Edwards, dans A Thousand Miles Up the Nile (1877), a décrit les berges du fleuve où elle a vu « de grands paquets de peau de lion et de léopard, des balles de coton, des sacs de feuilles de henné et des défenses d'éléphants ». Gustave Flaubert et son ami Maxime Du Camp y ont commencé leur voyage en Égypte. 

Assouan est également connue pour ses barrages, le premier construit par les Britanniques en 1908, et le haut barrage inauguré par le président Sadate en 1971 créant un vaste réservoir en amont de la ville, le lac Nasser. À l'époque de Nasser s'est accompli le vieux rêve des pharaons : maîtriser le flot du dieu du Nil.

Sur le bief entre les deux barrages, l'île de Philæ, sur laquelle se trouvait un temple d'Isis, est submergée lors de la construction du haut barrage, entraînant la reconstruction du temple par l'Unesco sur l'île d'Aguilkia, 300 m plus au nord.

z23

Philae, temple d'Isis

D'après Wikipédia