Le bas-relief est un type de sculpture ou de modelage, pouvant être peint. Sa particularité est de ne présenter qu'un faible relief, le sujet représenté ne se détachant que faiblement du fond. Il y reste engagé à mi-corps. Un effet de profondeur peut être créé par une perspective simulée, des tailles décroissantes de personnages ou éléments de décors.

z01

Bas-relief khmer

On parle de demi-ronde-bosse ou de haut-relief si une partie du relief se détache du fond.

Ils peuvent être isolés et s'inscrire dans des médaillons, des creux, orner des linteaux, poteaux, pilastres, ou tout élément d'architecture, jusqu'à cerner un bâtiment ou une pièce dans une grande frise par exemple.

Les premiers bas-reliefs sont des gravures approfondies sur les roches. Des bas-reliefs ont ensuite orné des façades, plafonds, grottes, meubles, coffres ou objets divers. Ils sont décoratifs, abstraits, ou descriptifs (ex-voto, scènes, commémoration, etc.). On les trouve nombreux sur les monuments et lieux de cultes.

Dans l'art religieux européen, le bas-relief est un élément architectural caractéristique de la période romane, mais la frise des Panathénées sculptée par Phidias était un bas-relief déjà très célèbre plus de 2 000 ans avant nos jours.  

D'après Wikipédia