Le théâtre Habima est le Théâtre national d'Israël.

Au lendemain de la révolution d'Octobre 1917, l'étude de la langue et de la culture hébraïques se voit interdire en Union soviétique. Afin de préserver leurs traditions, un groupe de jeunes Juifs se réunit et décide de former une troupe théâtrale dont le répertoire utilisera cette langue. Ainsi naît la compagnie Habima, fondée en 1918 par Nahum Zemach à Moscou sous les auspices du Théâtre d'art de Moscou. Le metteur en scène Constantin Stanislavski fait en sorte que la troupe, essentiellement composée d'acteurs juifs polonais, puisse être formée par Evgueny Vakhtangov, et le commissaire du peuple aux questions des nationalités Joseph Staline en autorise la création.

z14

En 1926, la troupe quitte l'Union soviétique et part en tournée plusieurs mois durant, avant d'arriver à Tel-Aviv en 1928. Elle fait alors appel à Alexei Dikiy, directeur du Théâtre d'art de Moscou, qui met en scène deux pièces à succès. Forte de cette réussite, Habima devient de fait une troupe d'importance nationale, dotée d'un répertoire permanent et d'une scène à Tel-Aviv à partir de 1931. Les travaux de construction du théâtre proprement dit commencent en 1935.

Depuis 1958, Habima est officiellement le Théâtre national d'Israël. Aux côtés d'une troupe de 80 acteurs, 120 personnes travaillent pour le complexe théâtral. D'importants travaux de rénovation sont aujourd'hui en cours.

D'après Wikipédia