L'hôtel de ville actuel est loin d'être le premier qu'ait connu Dunkerque, il se dresse sur les ruines des précédents. En effet, il faut remonter à 1233 pour voir le premier, sur la place d'armes qui deviendra la place Charles-Valentin 750 ans plus tard. Au cours de l'année 1558, Paul de La Barthe de Thermes surnommé le « maréchal de Thermes » met à sac la commune, et l'hôtel de ville est rasé. Quatre ans plus tard, un nouvel hôtel est construit sur les ruines, il est orné de vitraux et contient une belle salle d'audience. Mais le bâtiment est à son tour détruit lors d'un incendie en 1642. Reconstruit en 1644, l'hôtel de ville traverse plusieurs siècles, et par conséquent portera l'empreinte de plusieurs styles architecturaux. En 1896, l'immeuble est détruit, mais cette fois-ci volontairement ; en effet la ville prenant de l'importance, on décide de construire un hôtel de ville plus grand, ce qui entraînera plusieurs expropriations des habitations jouxtant l'ancien hôtel.

z07

La ville confie la construction du nouvel édifice à un architecte lillois, Louis Marie Cordonnier (qui a notamment réalisé l'immeuble de la Chambre de commerce de Lille). L'auteur choisit le style néo-flamand, mélangeant brique et pierre. Le 30 mai 1897, la première brique est posée, et quatre années plus tard, le 17 septembre 1901, le président de la République Émile Loubet, en compagnie du tsar Nicolas II de Russie, inaugure l'hôtel de ville de Dunkerque assez proche dans sa partie avant de ce que l'on connaît aujourd'hui.

Bien sûr l'hôtel de ville subit les dommages des deux guerres mondiales, particulièrement le 27 mai 1940, jour au cours duquel un bombardement anéantit la charpente, la toiture et pour ainsi dire tout l'intérieur de l'hôtel de ville ; seuls quelques murs restent debout.
Au sortir de la guerre, la restauration de l'immeuble est confiée au fils de Louis Marie Cordonnier, Louis-Stanislas Cordonnier. Celui-ci reconstruit la mairie quasiment à l'identique de celle d'avant-guerre, simplifiant les façades et la toiture. Le 15 octobre 1955, l'hôtel de ville est inauguré par le président de la République René Coty, alors que l'on pense déjà à la construction de l'aile Nord (à droite par rapport à l'entrée de l'hôtel de ville) pour agrandir la mairie. En 1974, dans le même objectif est construit l'aile Sud (à gauche cette fois).

La façade de l'hôtel de ville comporte les statues de six hommes qui ont marqué l'histoire de la ville. Originellement il y avait 8 statues mais les deux statues situées sur les flancs extérieurs furent détruite lors des guerres.

D'après Wikipédia