Le château de Val, est un ancien château fort du XIIIe siècle, remanié et restauré à plusieurs reprises, qui se dresse sur la commune de Lanobre dans le département du Cantal, en Auvergne.

Autrefois, le château dominait la vallée. Aujourd'hui, l'eau du lac artificiel arrive au pied de ses murailles. Son parc a disparu sous les eaux du lac.

z21

Le fief d'Enval, devenu de Val, a d'abord appartenu aux familles de Tinières, puis à Pierre de Pierrefort. Guillaume IV d'Estaing, né en 1397, est chambellan du roi Charles VII, gouverneur et sénéchal du Rouergue, puis bailli de Nîmes. Il achète Val et fait construire le château actuel. La famille d'Estaing possèdera et habitera le château jusqu'à Guillaume V d'Estaing, né en 1529. Un certain nombre de familles vivront ensuite successivement dans le château, jusqu'à la famille d'Arcy.

En 1946, la famille d'Arcy est expropriée en vue de l'inondation de la vallée pour le barrage de Bort-les-Orgues. Elle emporte avec elle le mobilier du château. Finalement, la hauteur de l'engloutissement est revue à la baisse et le château ne sera pas englouti. Mais laissé sans surveillance, il est pillé jusqu'en 1951, quand le syndicat d'initiative de Bort-les-Orgues y installe un gardien. Devant l'insistance du président du syndicat d'initiative, Maurice Georges, EDF revend en 1953 le château pour un franc symbolique à la ville de Bort-les-Orgues. Le syndicat d'initiative aura par la suite la responsabilité de la rénovation et de la gestion du site. EDF consent quant à elle à financer la construction d'une jetée permettant d'accéder au château lors des eaux hautes. Le château est aujourd'hui un lieu touristique, et peut être visité.

z22

Chaque été, une exposition de peinture contemporaine y est organisée. Il est d'usage que l'artiste croque le site du château. Une vaste collection s'est ainsi constituée.