z08

Jacques-Germain Soufflot (22 juillet 1713, Irancy, Yonne - 29 août 1780 à Paris) est un grand architecte français. 

Il est l'aîné des treize enfants de Germain Soufflot, avocat au parlement de Bourgogne et lieutenant au bailliage d'Irancy.

Selon la légende familiale, il commence des études de droit à Auxerre et à Paris car il aurait dû hériter de la charge de lieutenant au bailliage de son père mais il devient passionné par l'architecture. Il aurait alors quitté la maison familiale contre l'avis de ses parents. Il part étudier l'Antiquité ainsi que les œuvres de Palladio en Italie. Il reste de 1733 à 1738 à l'Académie de France à Rome, sans avoir été vainqueur du Grand Prix.

Après sa formation, il s'installe d'abord à Lyon où il réalise les plans d’agrandissement de l'Hôtel-Dieu en 1738 et de nombreuses commandes privées et publiques. En 1747, il présente un mémoire sur l'architecture gothique, sujet qui compte peu d'adeptes à l'époque mais dont Soufflot admire, non les décors, mais l'économie de ses structures et l'élancement de ses voûtes.

z09

Le Panthéon, Paris

À la demande de la marquise de Pompadour, il accompagne le futur marquis de Marigny (appelé à être le surintendant des Bâtiments de France) dans son Grand Tour en Italie où il retient les leçons de Paestum et de l'Antiquité romaine (découvertes de Pompéi et d’Herculanum) mais aussi des édifices de la Renaissance et plus particulièrement les dômes. Il revient à Lyon en 1751 où il réalise le théâtre du quartier Saint-Clair de 1753 à 1756, puis s'installe à Paris en 1754 à la demande de Marigny, devenu son protecteur, qui lui confie la construction de son hôtel particulier (aujourd'hui disparu).

Marigny nomme Soufflot contrôleur des bâtiments du Roi et le fait admettre dans la première classe de l'Académie royale d'architecture en 1749, décoré chevalier de l'ordre de Saint-Michel et nommé directeur de la manufacture des Gobelins. Il est également convié à réfléchir à la rénovation du Louvre ; il émet quelques propositions qui n'auront pas le temps d'être mises en pratique. Il est notamment pendant vingt ans architecte en chef de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Son œuvre la plus connue est l'église Sainte-Geneviève à Paris, nommée Panthéon à partir de 1791, et où il repose trente ans plus tard, ses cendres y ayant été transportées le 19 août 1829.

z10

Temple du Change, Lyon

Soufflot a été l'un des principaux artisans du retour au « grand goût » dans les années 1750, mouvement qui s'opposait au baroque et au rococo. Son architecture reprend des principes de l'architecture gothique adaptés à un vocabulaire antique et classique. L'autre grand architecte classique de cette époque est Ange-Jacques Gabriel. Ils annoncent le romantisme, puis le néoclassique.

D'après Wikipédia