Castel Nuovo est un édifice historique et un des symboles de la ville de Naples.

Avant l'ascension au trône de Charles Ier d'Anjou en 1266, la capitale du royaume de Naples était Palerme. Il y avait néanmoins une résidence royale à Naples appelé Castel Capuano. Toutefois, lorsque la capitale est transférée à Naples, Charles d'Anjou ordonne la construction d'un nouveau château, non loin de la mer, pour accueillir la cour. Les travaux, réalisés par les architectes français Pierre de Chaulnes et Pierre d’Angincour, commencent en 1279 et sont achevés trois ans plus tard en 1282.

z04

De style forteresse, Castel Nuovo est caractérisé à l'origine par un plan en forme de quadrilatère irrégulier, avec cinq tours de défense, des hauts murs et des meurtrières. Un profond fossé entourait entièrement l'édifice à laquelle on accédait par un pont-levis et un vaste portail d'entrée.

En raison de la guerre des Vêpres siciliennes, la nouvelle forteresse reste inhabitée jusqu'en 1285, quand Charles meurt et est remplacé par son fils, Charles II. Castel Nuovo devient alors le noyau du centre historique de la ville et a été le témoin d'événements célèbres.

Le 13 décembre 1294, le pape Célestin V a démissionné de sa fonction de pape, dans une salle du château. Onze jours plus tard, Boniface VIII y est élu pape par le Collège des cardinaux et se rend immédiatement à Rome pour échapper à l'autorité angevine.

Sous le roi Robert I qui règne à partir de 1309, le château est agrandi et embelli, devenant un centre de mécénat d'art. En 1347, il est mis à sac par l'armée de Louis Ier de Hongrie, et doit être fortement remanié après le retour de la reine Jeanne Ire. La nouvelle forteresse permet à la reine de résister au siège hongrois pendant la deuxième expédition de Louis Ier de Hongrie. Le château a été assiégé à plusieurs reprises au cours des années suivantes. 

À partir de la dynastie aragonaise, commencée par Alphonse V en 1442, la forteresse est modernisée afin de résister à la nouvelle artillerie.

z05

Un arc de triomphe, conçu par Francesco Laurana, est ajouté à la porte principale pour célébrer l'entrée Alphonse Ier à Naples. La décoration est exécutée par les sculpteurs espagnols Père Johan et Guillem Sagrera, appelés de Catalogne par le roi.

Dans une salle du château a lieu la fameuse conspiration du roi Ferdinand Ier, fils d'Alphonse envers une partie de la noblesse du royaume napolitain, exaspérée par le gouvernement autoritaire de Ferdinand.

Après le sac de Naples par les soldats Charles VIII de France en 1494, le Royaume de Naples est annexé par l'Espagne, et le statut du château passe de résidence à importante forteresse militaire. Il est néanmoins la résidence temporaire des rois espagnols lors de leurs visites dans la ville, comme celle de Charles Quint en 1535.

Le château est à nouveau utilisé comme résidence par Charles III et plus tard par le duc Stefano Di Conza.

La dernière restauration de Castel Nuovo est réalisée en 1823. La salle des Barons a été le siège du Conseil communal de de Naples jusqu'en 2006.

z06

Aujourd'hui, le château est le siège de divers organismes dont la Società Napoletana di Storia Patria, le comité de Naples de l'Istituto per la storia del Risorgimento italiano, le Musée civique de la ville de Naples et la Fondation Valenzi dont l'inauguration a eu lieu le 15 novembre 2009.

D'après Wikipédia