Bletchley Park est un domaine situé dans la ville de Bletcchley (banlieue de Milton Keynes), dans le Buckinghamshire. Ce fut un haut lieu du renseignement britannique.

Les terres du domaine de Bletchley Park faisaient partie de la seigneurie d'Eaton en 1086. Browne Willis construit un manoir en 1711, mais il est démoli par Thomas Harrison, qui acquiert la propriété en 1793. Le domaine est, pour la première fois, connu sous le nom de Bletchley Park, lorsque Samuel Lipscomb Seckham en prend possession à son tour en 1877. La propriété est à nouveau vendue en 1883, à Sir Herbert Samuel Leon, financier et député libéral, qui la transforme ; c'est lui qui finalise l'aspect qu'on connaît aujourd'hui.

z14

Le style architectural, mélange de style gothique victorien, de Tudor et de baroque néerlandais, a fait l'objet de beaucoup de commentaires perplexes des visiteurs.

En 1938, le site est vendu à un promoteur, qui prévoit de démolir la maison et de reconstruire un domaine. Mais avant destruction, l'amiral Sir Hugh Sinclair, directeur du renseignement naval et chef du MI6 achète le site. 

Le domaine est bien situé, à portée de marche de la gare de Bletchley, où la ligne Varsity dessert les villes d'Oxford et Cambridge, dont les universités fournissent la plupart des décrypteurs, et rejoint la principale ligne ferroviaire de la côte Ouest (Londres, Birmingham, Manchester, Glasgow). 

La première vague du déménagement du Government Code and Cypher School à Bletchley Park date du 15 août 1939 qui s'installe au rez-de-chaussée. L'étage du dessus est attribué au MI6.

Les huttes de bois préfabriquées sont toujours en construction pour accueillir les équipes. Les premières logent dans la maison, les écuries et les cottages. 

z15

Les deux machines à rotor électro-mécaniques allemandes, Enigma et la machine de Lorenz, réputées inviolables, verrons leurs signaux décryptés à Bletchley Park. Sous le nom de code « Ultra », les renseignements obtenus à partir des décryptages contribue à la victoire alliée de la bataille de l'Atlantique, des victoires navales du cap Matapan et du cap Nord. En 1941, Ultra a un impact sur la campagne du désert en Afrique du Nord, contre l'Afrika Korps. Avant le débarquement en Normandie, le 6 juin 1944, les Alliés connaissent les positions de toutes les divisions allemandes du front occidental, sauf deux. 

Lorsque les Etats-Unis entrent en guerre, Churchill et Roosevelt conviennent de mettre leurs moyens en commun. Des cryptographes américains sont affectés à Bletchley Park. 

En janvier 1945, quelque 9000 militaires et civils travaillent à Bletchley Park. Parmi les mathématiciens et cryptanalystes, le plus influent et le plus connu est Alan Turing, unanimement reconnu en tant que « père de l'informatique ».

Le 10 février 1992, le Conseil de l’arrondissement de Milton Keynes décrète zone de conservation la plus grande partie du parc. Trois jours plus tard, la fiducie de Bletchley Park (Bletchley Park Trust) est créé afin de conserver le site en tant que musée du GC&CS. Basée sur le bénévolat, la fiducie s'appuie sur le public pour poursuivre ses efforts.

z08

En 1993, le site ouvre aux visiteurs. En juillet 1994, le musée est inauguré par le Duc de Kent, président honoraire. En mars 1998, Christine Large est nommée directrice de la Fiducie. Le 10 juin 1999, la fiducie conclut avec le propriétaire un accord qui lui donne le contrôle d'une grande partie du site.

En octobre 2005, le milliardaire américain Sidney Frank fait don de 500.000 £ au Bletchley Park Trust afin de financer un nouveau centre scientifique dédié à Alan Turing. 

Comme Blenchley Park ne reçoit aucun financement externe, il a besoin de soutiens financiers. Le 24 juillet 2008, plus d'une centaine d'universitaires signent une lettre au Times condamnant l’indifférence dont est victime le site. En septembre 2008, plusieurs entreprises technologiques annoncent une campagne de collecte de fonds afin d'entretenir les installations. Le 6 novembre 2008, on annonce que l'English Heritage fait don de 300 000 £ pour aider à l'entretien des bâtiments de BP, et qu'un autre don de 600.000 £ est en négociations.

En octobre 2011, BP obtient une subvention de 4,6 millions de £ de l’Heritage Lottery Fund, « afin de terminer la restauration du site et de raconter son histoire, par les moyens les plus modernes ».

D'après Wikipédia