Les étangs de Commelles font partie du domaine de Chantilly. Créés au XIIIe siècle dans la vallée de la Thève, c'est un des lieux de promenades très fréquentés de la forêt de Chantilly. J'ai découvert cet endroit... dans le film américain Drôle de frimousse !

z42 

Le château de la Reine Blanche, situé à l'extrémité Ouest des étangs de Commelles, est le bâtiment emblématique des étangs. Selon la légende, la reine Blanche de Castille y aurait résidé... mais de son temps, l'édifice n'existait pas encore ! La proximité de plusieurs châteaux royaux (Asnières-sur-Oise, Senlis, Creil, etc.) et ses fréquents séjours à Asnières et Royaumont permettent en tout cas de penser qu'elle connaissait cette partie de la forêt.

Propriétaire de cette partie des étangs à partir de 1293, Pierre de Chambly, seigneur de Viarmes, fait construire un logis flanqué de quatre tourelles. Il porte dès lors le nom de la Loge de Viarmes. Il passe dans plusieurs mains et en 1412, il appartient à l'abbaye de Royaumont. Les premières mentions du moulin flanquant la loge remontent au XVe siècle, mais le gros oeuvre de ses maçonneries paraît contemporain au logis. Nouveaux changements de propriétaires... Louis VI Henri de Bourbon-Condé en prend possession en 1825. Ce dernier charge aussitôt son architecte, Victor Dubois, de reconvertir la Loge en un rendez-vous de chasse.

Le bâtiment est un exemple très précoce pour la France de style néo-gothique. Cette précocité est sans doute due au séjour du prince en Angleterre. Les travaux durent jusqu'en 1828. Trois statues de chevaliers, ajoutées sur la façade, sont réalisées par les sculpteurs Boichard et Thierry, tout comme les consoles sous la forme d'animaux fantastiques, les gargouilles et les balustrades. À l’intérieur, le bâtiment est constitué de deux pièces : un salon au rez-de-chaussée et une salle à manger au premier étage, auxquelles s'ajoutent des dégagements dans les tourelles. Les pièces sont voûtées et les murs agrémentés de stucs imitant des lambris et de tentures vertes. Les environs du bâtiment servent pendant tout le XIXe siècle de point de départ ou d'arrivée des chasses des princes et des ducs. Le 11 mars 1882, une grande chasse est donnée en l'honneur d'Elisabeth d'Autriche, et le lunch est servi au château de la Reine Blanche.

z43

Contrairement à la majorité du domaine de Chantilly, le château n'est pas donné à l'Institut de France, mais devient en 1887 la propriété du duc de Chartres. Le décor intérieur du bâtiment subsiste, bien qu'en état médiocre. Loué pour un bail commercial par l'Institut de France, il ne se visite pas. Le bâtiment est classé Monumnt historique depuis 1989.

Et voilà des siècles qu'il fascine les habitants et les promeneurs... Même l'historien Roger Béchet ne peut oublier cette nuit où il se promenait le long de la rive. « J'ai assisté à un spectacle fabuleux, sans faire de romantisme échevelé. A la surface de l'étang, on voyait des émanations floconneuses (il s'agit en fait de gaz de tourbe). Le château de la reine Blanche flottait sur un lit de ouate. Comment voulez-vous que nos ancêtres n'aient pas vu toutes sortes de fantômes dans une ambiance aussi irréelle ? » 

A voir un jour !

D'après Wikipédia