St. Elmo est une ville fantôme, à 30 km de Buena Vista. 2000 personnes s'y intallèrent quand l'exploitation des mines d'or et d'argent débuta. L'industrie commença à décliner à la fin des années 1910, et en 1922, le train ne dessert plus St. Elmo.

z47

La ville s'est d'abord appelée Forest City, mais il fallut changer le nom, trop utilisé partout. St. Elmo est choisi par Griffith Evans, un des fondateurs, qui était en train de lire un roman portant ce nom comme titre.

La ville est à son apogée dans les années 1890. Elle comporte un bureau de télégraphe, un grand magasin, un hôtel de ville, cinq hôtels, des saloons, une salle de bal, un journal et une école. L'immense majorité des habitants travaillent dans les mines, dont la Mary Murphy Mine qui continuera son activité jusqu'à l'arrêt de la ligne de chemin de fer. La population quitte alors la ville pour trouver du travail ailleurs. Quelques-un y restent. Le service postal sera assuré jusqu'en 1952, date de la mort du dernier facteur...  

z48

St. Elmo attire chaque année de nombreux touristes. Les anciennes routes des mines servent aux Jeep et 4x4. Il existe également de bons coins de pêche le long de la Chalk Creek qui traverse la ville. Le magasin est ouvert en été et les visiteurs peuvent y louer des véhicules, entre autres. Beaucoup de bâtiments sont intacts, mais l'hôtel de ville et quelques autres édifices ont brûlé en 2002. Le Buena Vista Heritage reconstruit à l'identique ce qui a disparu.

A voir un jour.